evo-presentation-2016

Evo 2016 : les grands points de l’évènement

On n’en a pas parlé assez, mais l’EVO 2016 a enregistré quelques petits évènements qui n’ont pas laissé la sphère des gamers insensibles. Cette année, il y a bien sûr eu des jeux de combats au menu ! Puisque le concept n’a pas changé d’un poil, j’ai bien dû prêter attention pour trouver ce qui avait tellement provoqué les émotions du public et des participants.

Des participants mécontents

D’après ce que j’ai pu lire, les participants avaient haussé le ton après avoir découvert que Super Smash Bros a été mis au second plan. Une décision illogique à ce qu’il parait, puisque le jeu était le second qui attirait le plus de gamers sur le stand. Pas de quoi fouetter un chat, mais la petite bavure avait tout de même fait poussé de vives réactions qui ne se sont pas si tôt calmées. Autre jeu, autres mécontentements : les fans de Street Fighter V n’arrivaient pas à savoir si les personnages additionnels inclus dans les dernières mises à jour pouvaient être utilisés durant les affrontements officiels. Pour ne pas arranger les choses, les organisateurs n’arrivaient pas à trouver une réponse au problème. Je ne sais pas vous, mais j’ai senti que cette édition avait clairement des problèmes d’organisation.

evo-2016-presentation

Pour ce qui est de Super Smash Bros, les dispositions des organisateurs ont été gardées jusqu’à la fin. Il a donc fallu ronger son frein et participer ou se casser. En ce qui concerne SFV, je pense que la solution est venue en dernière minute pour apaiser les tensions. Ça n’a pas forcément été ce que le public attendait, mais on ne peut tout de même pas dire que ça ait été un fiasco ! Loin de là, je trouve que la communauté Street Fighter V a bien réagi.

Genius était dans la place !

Je finis par me dire que c’est tout simplement impossible d’avoir des compétitions sur des jeux de combat sans voir Genius y débarquer, prêt à dérober la victoire aux malheureux qui se trouvent sur son passage. Fidèle à sa réputation, l’homme de Game One a encore une fois mis tout le monde d’accord sur son talent. L’animateur télé avait d’ailleurs fait quelques analyses qui n’ont pas été de trop pour ceux qui voulaient parier sur la victoire de leurs poulains. Question professionnalisme, ça a été la meilleure partie de l’évènement.

Laisser un commentaire